Cambodge : un fonds exclusif et inédit pour une matière historique incontournable

210 boîtes de films ont été restaurés et numérisés par l’Ina, à la demande de la Direction des Archives du Ministère de la Culture et des Beaux Arts du Royaume du Cambodge.

Ce patrimoine d’une quarantaine d’heures, unique au monde, dévoile les images d’une période marquée notamment par la force de la propagande Khmère rouge de 1975 à 1979.

Depuis 2005, l’exploitation de cette collection a donné lieu à un partenariat élargi au Centre de ressources audiovisuelles khmères rouges de Phnom Penh inauguré en décembre 2006. Leu Pannakar, cinéaste et ancien directeur de la Direction du Cinéma au Cambodge et le célèbre cinéaste Rithy Panh, rescapé des camps de travail des khmers rouges en sont les créateurs.

«On ne peut jamais «détruire» entièrement un être humain. Une trace demeure toujours, même des années plus tard… Se révolter, résister, ne jamais accepter l’humiliation, passe parfois par un regard défiant, un menton légèrement relevé, un refus de capituler sous les coups…»

Rithy Panh, entretien novembre 2005

137 programmes

+ de 40 heures

1975 à 1979

Voir tous
les médias >